Souvenez vous et comparez avec la situation en Syrie

Publié le par Charlotte sceptix

 

Oublier l’histoire c’est être condamné à la revivre.

Difficile d’avoir des informations sur la Libye en ce moment. Pourtant, le pays est loin d’être sorti de la crise. Nous avons libéré le pays d’un dictateur pour y instaurer le chaos. Alors, en supposant que Mr. Kadhafi était le dictateur fou comme les médias nous disaient 24h sur 24 pendant un bon moment, que faire de ceux qui l’ont aidé à commettre ses « crimes atroces » comme nous disait le très grand philosophe,  écrivain, humaniste, demi-dieu, etc etc (je rigole bien sûr) Mr BHL? Que dire donc de ces deux vidéos datant de 2006 et de 2007 ou nous voyons nos responsables politiques de l’époque dans le rôle des commerçants  pour l’industrie de l’armement? 

En suivant la logique (qui n’est pas toujours en accord avec la loi), celui qui vend des armes à un dictateur fou est coupable aussi, non? Kadhafi n’a pas changé en 4 ans alors qu’il était au pouvoir depuis 1969. Que faire donc maintenant? Pourquoi la loi semble ignorer ce sujet? Et si la version officielle sur la guerre en Libye n’était pas la vérité? Et si John Perkins avait raison (vidéo en bas de page)? Et si tout cela se répète encore une fois en Syrie et ensuite en Iran? 

« On ne peut pas dire la vérité à la télé, il y a trop de gens qui regardent ». Que voulait dire Coluche dans cette phrase?  Ne pas agir devant un crime c’est d’être complice. Sommes-nous des complices? Je ne crois pas. Si tout le monde connaissait la vérité, les choses changeraient immédiatement et les vrais coupables seraient jugés. Nous ne sommes pas du côté des dictateurs, nous sommes du côté des humains. N’oubliez pas que chacune de ces guerres « libératrices » tue des dizaines de milliers de civils innocents en plus de nos enfants, amis, parents, frères et soeurs militaires qui suivent des ordres en voulant faire le bien. 

 Dans la vidéo ci-dessous, vous allez voir le colonel Saadi Kadhafi (fils de Mouammar Kadhafi) chez Panhard, fabriquant de véhicules militaires tout terrain, chez Michèle Alliot-Marie, ministre de la Défense et chez Thales, fabriquant de technologies militaires.

La suite>>>

Commenter cet article

dot 21/07/2012 23:39


L'ambassadeur russe en France a annoncé que Bashar al Assad était prêt à abdiquer mais de façon civilisée,
hélas démenti à Damas. Quand on voit comment les mercenaires ont traité Khadafi et son fils, on s'inquiète pour lui.


http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20120720.FAP5847/bachar-el-assad-est-d-accord-pour-quitter-le-pouvoir-selon-l-ambassadeur-de-russie-en-france.html