C'est officiel: Une majorité d'Américains prêts à abandonner leurs libertés pour être plus sûrs contre le terrorisme

Publié le par sceptix



Lundi 18 Janvier 2010

C'est officiel: Une majorité d'Américains prêts à abandonner leurs libertés pour être plus sûrs contre le terrorisme


« Ceux qui abandonneraient une liberté essentielle pour une sécurité provisoire, ne méritent ni la liberté ni la sécurité. » - Benjamin Franklin  
 
 C'est maintenant officiel. Une majorité d'Américains sont disposés à abandonner leurs libertés afin d'être plus sécurisés contre le terrorisme.
Un nouveau sondage renversant McClatchy-Ipsos indique que 51% des Américains sont d'accord avec cette vision : « il est nécessaire d'abandonner quelques libertés civiles afin de rendre le pays sûr contre le terrorisme. » [1]
 
 Seulement 36% de ceux qui ont répondu sont d’accord avec le fait que : « certaines des propositions du gouvernement iront trop loin dans la limitation des libertés civiles du peuple ».  
 
 Alors, les Américains sont-ils vraiment à ce point stupide ?  
 
 Ont-ils vraiment été soumis à un lavage de cerveau pour abandonner volontairement leurs libertés essentielles juste dans le but de se sentir plus en sécurité ?  
 
 Peut-être qu’ils l’ont été.  
  Après tout, un nouveau sondage USA TODAY/Gallup a révélé que 78% des Américains approuvent la mise en place de nouveaux scanners corporels intégraux par le gouvernement Américain dans tous les aéroports des États-Unis. [2]
 
 Donc quasiment 4 Américains sur 5 sont parfaitement disposés à laisser les agents de sécurité des aéroports mater leurs corps nus juste pour se sentir un peu plus en sécurité contre les terroristes. [3]
 
 A quel point il faut être malade ?  
 La vérité est que quand les Américains se permettent de devenir si froussards et craintifs au point qu'ils soient disposés à jeter par la fenêtre plusieurs de leurs libertés les plus importantes, les responsables des actes terroristes ont gagné (le gouvernement US et les alliés).
 
 En fait, l’Amerike (autrefois l’Amérique) est en train de devenir très rapidement un Etat policier brutal où l'intimité est une chose du passé et où les opinions en faveurs de la liberté et les discours alternatifs sont ouvertement réprimés.  
 
 Par exemple, en 2008, l’auteur d’une thèse universitaire préconisant « l'infiltration cognitive » des groupes qui font circuler des « théories de conspiration » a été nommé par le Président Obama à la tête de l’Office of Information and Regulatory Affairs (=Ministère de la Propagande et de la censure). [4]
 
 Infiltrer les groupes ayant des vues alternatives que le gouvernement n'aime pas ?  
 
 Habitons-nous en Allemagne de l'Est ?  
 Apparemment oui.  
 
 Les Américains ne s’intéressent plus à leurs libertés, elles leurs sont donc retirées.  
 
 Et apparemment le message envoyé par les sondages les plus récents montre que les Américains sont parfaitement bien avec cela.
 
 [1]: http://www.mcclatchydc.com/nation/story/82156.html
 
 [2] : http://www.usatoday.com/travel/flights/2010-01-11-security-poll_N.htm
 
 [3]:
http://thisistheendoftheworldasweknowit.com/archives/the-underwear-bomber-terror-scare-has-americans-clamoring-for-the-new-airport-body-scanners-that-show-screeners-the-exposed-bodies-of-every-passenger

 
 [4]: http://rawstory.com/2010/01/obama-staffer-infiltration-911-groups/
 
 Lien de l’article original:
http://thetruthwins.com/archives/its-official-a-majority-of-americans-would-give-up-liberty-in-order-to-be-safe-from-terrorism

Source : AlterInfo


Publié dans USA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
<br /> Ca va être  la guerre dans pas longtemps...<br /> <br /> <br />
Répondre