Ukraine: Timochenko opposée à une privatisation des gazoducs + MàJ

Publié le par sceptix

http://www.ladepeche.fr/content/photo/biz/afp/une/photo_1232183071860-1-0_zoom.jpg

BERLIN - Le Premier ministre ukrainien, Ioulia Timochenko, candidate à la présidentielle de janvier, a exclu une privatisation des gazoducs, dans la presse allemande lundi.

"Une chose n'est pas négociable avec moi: le système de gazoducs est et reste propriété de l'Etat ukrainien, une privatisation mettrait en danger la liberté de mon pays et je ne le permettrai jamais", a-t-elle déclaré au quotidien économique Handelsblatt.

"A l'avenir, toutes les parties prenantes au marché du gaz doivent coopérer plus intensivement. Toutes doivent participer a une modernisation" du marché, a-t-elle ajouté, à l'approche de la présidentielle du 17 janvier 2010.

Le 19 novembre, le Premier ministre russe Vladimir Poutine s'était dit prêt, lors d'une rencontre avec Mme Timochenko, à réviser des contrats gaziers défavorables à l'Ukraine et à augmenter de 60% le tarif payé par la Russie pour le transit de son gaz via l'Ukraine.

Les rapports ukraino-russes dans le domaine gazier sont suivis de près par les Européens, qui avaient subi début janvier une longue interruption des livraisons russes au beau milieu de l'hiver, en raison d'un conflit gazier entre Kiev et Moscou.

Un quart du gaz consommé dans l'UE provient de Russie, dont 80% transitent par l'Ukraine.

MaJ 21h25

L'UKRAINE OBLIGEE DE PRENDRE UN PRET CETELEM
du 14 au 16 décembre 2009 : Cette fois, l'Ukraine ne peut pas faire autrement que de prendre un prêt de 2.000 euros auprès de Cetelem car le FMI lui a montré un doigt... Eh oui... Voyez cet article dans le Financial Times: "l'Ukraine a fait un appel urgent au FMI pour 2 milliards de dollars en prêt d'urgence pour "faciliter une situation extrêmement difficile" dans ses obligations externes et pour éviter le danger de l'effet domino sur d'autres Etats économiquement vulnérables ... En octobre dernier, le FMI a permis à l'Ukraine d'utiliser son tirage de droits spéciaux -ses fonds déposés au FMI– pour payer sa facture de gaz d'octobre et de novembre. Mais avec ses 2 milliards de DTS déja dépansés, il ne reste pas grand chose pour la prochaine facture du 7 janvier et autres échéances.". Mr Nemryia a déclaré que l'Ukraine ne pourra pas payer les salaires, ni les retraites, et encore moins les remboursements aux banques étrangères, et qui plus est la facture de gaz aux Russes à la fin du mois... L'effet domino va t-il se répandre à partir des pays de l'Est? Suspense... Eh bien, le refus du FMI n'a peut-être pas été inoccent, comme quoi il appartient bien aux Américains, voyez cette autre dépêche tombée des Etats-Unis, deux jours plus tard, disant que les US commandent à l'Ukraine pour... 2 milliards de matériel de guerre, soit 420 transports de troupe blindés, 6 Antonov et autres vaisselle en cristal... Etonnant cette parfaite synchronisation :-) J'adooore... Euh... non, erreur, ce n'est pas l'Amérique, c'est le gouvernement Irakien, sans doute inspiré par Allah lui-même, qui a décidé de passer commande de 2,4 milliards de dollars à l'Ukraine. Ouf, on respire... Là où ça devient intéressant, merci UPI (ils sont excellents leurs journalistes) c'est que dans la même rafale de commandes, il y a en plus un contrat de 49 millions de dollars pour fournir un système de surveillance des frontières à l'Irak, et un autre de 23 millions pour la firme US VSD qui va équiper la marine irakienne. "The Ukraine contract, according to Anatoly Grytsenko, chairman of the Ukrainian Parliament's security and defense committee, is the largest in the former Soviet republic's history". Tu m'étonnes ! Ca va être un très grand mariage, vraiment... Je veux y être. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2009

Publié dans bruits de bottes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article